Le secteur du transport routier, pilier essentiel de l’économie française et européenne, se trouve face à une évolution majeure de ses conditions de travail. À partir du 1er décembre 2023, une hausse significative de 5% des frais de déplacement pour les travailleurs de ce domaine sera mise en place. Cette nouvelle mesure, qui impactera directement le quotidien et le pouvoir d’achat des routiers, constitue une avancée notable pour les acteurs de ce secteur.

Hausse des frais de déplacement des routiers au 1er décembre 2023

L’augmentation concerne les ouvriers du transport routier de marchandises, du transport de déménagement, du transport de fonds et valeurs, et des activités de prestations logistiques. Ces professionnels du volant, cruciaux pour le bon fonctionnement de notre économie, verront donc leurs dépenses liées à leur métier, notamment en matière d’hébergement et de restauration sur la route, partiellement compensées par cette hausse.

Contexte de la hausse

Cette augmentation intervient dans un contexte de revalorisation globale des conditions de travail pour les employés du secteur du transport routier. Outre la hausse des frais de déplacement, une revalorisation significative des salaires des employés du transport routier de marchandises de 5,4% sera également mise en œuvre au 1er décembre 2023. Une double avancée qui vise à améliorer la qualité de vie de ces travailleurs souvent soumis à des conditions de travail difficiles.

Cet accord a été signé par plusieurs syndicats et organisations professionnelles majeures du secteur. Parmi eux, l’Union Fédérale Route FGTE-CFDT, la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO-UNCP, la Fédération Générale des Transports CFTC, le Syndicat National des Activités du Transport et du Transit CFE-CGC, la Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR), la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV), l’Union des entreprises de Transport et de Logistique de France (TLF), et l’Organisation des Transporteurs Routiers Européens (OTRE). Il est à noter que la Fédération nationale des syndicats de transports CGT n’a pas signé l’accord.

Application des nouvelles indemnités de déplacement à partir du 1er décembre 2023

Les nouvelles indemnités de déplacement, applicables à partir du 1er décembre 2023, représentent une amélioration notable des conditions de travail des conducteurs routiers. Ces indemnités servent à couvrir les frais engagés par les routiers lors de leurs déplacements professionnels, comme la restauration ou l’hébergement. Cette augmentation de 5 % contribuera donc à améliorer le pouvoir d’achat de ces travailleurs.

En effet, ces dépenses, inhérentes à leur métier et souvent importantes, seront ainsi mieux prises en compte. Cette mesure, bien qu’elle puisse sembler modeste, est donc une avancée significative pour ces professionnels dont le travail est essentiel au bon fonctionnement de notre économie.

Incidence sur le secteur du transport routier

Cette augmentation des frais de déplacement, couplée à la revalorisation des salaires, est une mesure qui devrait avoir un impact positif sur le secteur du transport routier dans son ensemble. Elle contribuera à améliorer les conditions de travail des employés, et par conséquent, leur motivation et leur efficacité. Par ailleurs, cette hausse pourrait également contribuer à rendre le métier plus attractif pour de nouveaux entrants, à un moment où le secteur fait face à une pénurie de main-d’œuvre.

Est ce que le salaire des conducteurs routiers va automatiquement augmenter le 1er décembre 2023 ?

L’augmentation des salaires routiers conventionnels, effective suite à un arrêté ministériel, dépendra de l’adhésion des entreprises à la FNTR et à la Convention collective nationale des transports routiers. Cette hausse, bien que non obligatoire pour tous, influencera les barèmes pour les nouvelles embauches et pourrait marquer un tournant pour le secteur.

Quoi qu’il en soit, une pareille augmentation des frais de déplacement des routiers à partir du 1er décembre 2023 est une mesure significative pour améliorer les conditions de travail dans le secteur du transport routier. Cette hausse, couplée à une revalorisation des salaires, est une avancée majeure pour les travailleurs de ce secteur. Il reste à espérer que ces mesures contribueront à rendre le métier plus attractif et à pallier la pénurie de main-d’œuvre qui touche le secteur.

A lire également